Le Québec rayonne à l’étranger

Proaction International exporte son savoir-faire avec succès

Proaction International fait rayonner le talent québécois en exportant son savoir-faire outre-mer, principalement en Europe. Effectivement, depuis la fin de l’année 2009, l’expertise de la firme, spécialisée en amélioration de la performance, est grandement sollicitée par de nombreux clients de l’autre côté de l’océan, ayant eu vent des succès phénoménaux engendrés à la suite de projets effectués avec la firme montréalaise.

Depuis 2004, Proaction International travaille à améliorer la gestion et la productivité des ressources humaines. Plus de 300 projets d’amélioration ont été complétés au Canada, aux États-Unis, en Algérie, au Maroc, ainsi qu’en France et dans plusieurs autres pays d’Europe comme l’Allemagne, la Belgique, la Hongrie, le Portugal et la Pologne. Proaction International a également fait l’analyse de plus de 600 entreprises, organisations et centres de santé et services sociaux dans le monde et compte plus de 700 000 heures de consultation à son actif. Le succès des projets menés par Proaction International a permis des économies de plus d’un demi-milliard de dollars à ses clients et la certification de plus de 4 000 gestionnaires dans le monde.

En Europe

Avec la signature d’un 29ième et 30ième projet avec le Groupe Bonduelle, Proaction International continue d’exporter son savoir-faire vers d’autres continents. Leader mondial du légume prêt à l’emploi avec des ventes annuelles qui frôlent les 2 milliards d’euros, Bonduelle, qui compte 58 sites industriels de production dans le monde, poursuit son association avec la firme québécoise entamée il y a plus de sept ans. La division européenne de Proaction International a également signé un important contrat avec le groupe Smurfit Kappa, leader mondial de l’emballage à base de papier. Smurfit Kappa emploie 41 000 personnes à travers 32 pays avec un chiffre d’affaires de 7,3 milliards d’euros.  Il faut ajouter à la liste des nouveaux clients Européen le Groupe LDC, ISS L&P, Seyfert Paper, Ugitech, le Groupe Compte R et AHG.

Les revenus de consultation de Proaction Europe s’élèvent à plus de 15 millions d’euros depuis les 3 dernières années.

« Nous sommes très fiers du chemin parcouru.  À chacun des projets chez nos clients, nous créons de la richesse pour leur entreprise ou organisation et pour les gens qui y travaillent.  Le futur est prometteur et nos ambitions sont à la hauteur des succès générés au cours des 10 dernières années : nous sommes motivés par la création d’un monde meilleur.» déclare Denis Lefebvre, Président et Chef de la direction de Proaction International.

En Amérique du Nord

Le Québec n’est pas en reste. Après 4 importants projets d’amélioration en 2011 et 2012 avec Olymel, Proaction a signé 4 nouveaux projets d’importance avec ce groupe. Olymel emploie au-delà de 10 000 personnes réparties dans 18 sites de transformation avec un chiffre d’affaires de plus de 2 milliards de dollars. Un autre géant au Québec a également confié à Proaction un 10ième projet d’importance: Kruger, qui compte 65 établissements en Amérique du Nord. Il faut également ajouter à la liste des nouveaux clients Canadiens; Québécor, Cargill, Aisin, RTI Claro, Valero, Kerry, Lassonde et Groupe Lauzon pour ne nommer que ceux-là.

En plus des 20 projets actuellement en cours au Québec, Proaction International fait l’analyse de 5 entreprises en Ontario. Ces 5 analyses se traduiront très bientôt en projets dans la province voisine et qui s’ajouteront aux projets actuellement en cours sur le marché anglophone, à Washington et à la Nouvelle Orléans.