UTrakk, la plateforme de gestion intelligente créée au Québec

L’entreprise québécoise Proaction International, chef de file dans la gestion et l’amélioration de la performance des individus et des organisations, présente officiellement son outil de gestion numérique révolutionnaire : UTrakk. Développé il y a cinq ans, cet outil est maintenant disponible dans sa deuxième version, UTrakk_DMeS, plus complète que jamais. UTrakk vient simplifier l’expertise en gestion et en productivité et offre une nouvelle option dans la résolution d’enjeux critiques de l’économie actuelle : la compétitivité et la performance opérationnelle. Autrefois accessible uniquement aux clients de Proaction International, elle s’adresse maintenant à toutes les entreprises. 

Disponible sur iPad, iPhone, ainsi que sur le Web, UTrakk est un écosystème numérique de gestion qui outille les gestionnaires au quotidien et de façon stratégique afin de les soutenir dans la réalisation de leur rôle. Cette technologie, qui est la seule à répondre à l’enjeu criant de l’organisation de la gestion, agit sur plusieurs piliers : la productivité des gestionnaires, la clarification de la structure organisationnelle, la centralisation et la standardisation des plans d’action ainsi que la mesure des comportements de gestion.  

« Le développement de UTrakk repose sur plus de 15 ans d’expérience en coaching et en service-conseil sur la scène nationale et internationale. Au fil du temps, nous avons découvert qu’il y avait un vide technologique dans l’organisation de la gestion ; c’est ce qui nous a amené à développer cette solution. D’ailleurs, l’ensemble de notre modèle a été créé dans une approche de co-création, de design thinking, et son développement est collaboratif et continu avec nos clients », mentionne Antoine Drapeau-Perreault, associé et président-directeur-général Amérique du Nord, chez Proaction International. 

Cet écosystème améliore considérablement l’imputabilité et permet une fluidité entre le gestionnaire et ses employés, tant au niveau technologique qu’humain. En bref, les bénéfices de UTrakk sont nombreux : en plus d’accroître systématiquement la performance opérationnelle, managériale et financière, elle outille les gestionnaires pour maximiser leur impact. Elle augmente également les bénéfices et stimule la prise de décisions.  

« UTrakk est la première et la seule plateforme qui connecte et aligne tous les niveaux hiérarchiques dans la même base de données. Il en résulte une prise de décision plus facile, une vision plus globale et une gestion unifiée. Par exemple, en utilisant UTrakk, un de nos clients a éliminé six heures d’administration par semaine, maintenant consacrées à créer de la valeur pour son entreprise », insiste Antoine Drapeau-Perreault. 

En cinq ans d’existence seulementprès de 200 organisations et 4000 gestionnaires ont utilisé UTrakk, ce qui a généré pas moins de 83 000 plans d’action d’amélioration dans les entreprises.  

« UTrakk vient ajouter de la profondeur en structurant linformation, le pilotage des réunions et les plans d’action. Ceci permet de résoudre plus facilement les enjeux sur le terrain ; les opportunités génèrent rapidement des actions concrètes, ce qui a pour effet d’accélérer la résolution de problèmes et donc l’engagement et la mobilisation des équipes », explique Antoine Drapeau-Perreault. 

Les experts de Proaction International accompagnent les organisations dans tout le processus de mise en place de l’application et bien au-delà. Une démonstration est disponible afin de déterminer les besoins adaptés pour chaque entreprise. Les outils de création d’audits de conformité sont faits sur mesure, en fonction de la réalité de l’entreprise. Des ateliers de formation, du coaching et du support technique sont également offerts. 

Grâce à UTrakkProaction International renforce son appui aux gestionnaires des organisations d’ici et d’ailleurs avec une solution taillée sur mesure pour les enjeux criants du 21e siècle.   

 -30- 

Pour plus de renseignements :
Marilyne Levesque 
Marelle Communications
mlevesque@marellecommunications.com
514-884-6351

Qu’avez-vous appris lors de cette 4e édition du Sommet Performance ?

Le 23 octobre dernier, au Marché Bonsecours, se sont réunis plus de 400 professionnels passionnés de gestion et de performance. Pour la 4e année, les organisateurs se sont rattachés à une thématique qui sort de l’ordinaire : Ce qu’on n’apprend pas à l’école. Ce rendez-vous est devenu un rituel annuel pour plusieurs dirigeants, décideurs et leurs équipes.

 

Michel Coupal a mis la table pour les conférenciers en ouvrant le bal avec une réflexion sur l’importance de laisser sa marque (de « teinter » son environnement). Chercheure réputée pour ses travaux sur le stress, Sonia Lupien a admirablement pris le relais en clarifiant l’effet du stress sur la mémoire humaine et en partageant des moyens pour le contrôler au quotidien. En conclusion de matinée, Antoine Vallette, Directeur de Production au Groupe Vision Newlook est venu partager son expérience de gestion du changement alors que son réseau de détaillants est passé de 70 à 500 boutiques en peu de temps.

En après-midi, Stéphane Larouche, coach de calibre mondial bien connu pour avoir dirigé des champions du monde de boxe comme Lucian Bute, Jean Pascal et Éric Lucas nous a fait entrer dans l’univers du coaching, pour réaliser que beaucoup de parallèles peuvent être effectués entre le sport et le travail : quels sont les bénéfices d’avoir du coaching et comment arriver à en tirer un maximum de bénéfices ?

Nouveau concept à l’honneur pour cette 4e édition, les speed-conférences. Quatre interventions de 12 minutes réalisées par Steve Jutras, Louis-André Gagnon, Louis Gaudreault et Hugues Foltz. De l’audace aux nouvelles technologies en passant par l’impact lors d’une présentation et une recette pour être top shape, ils ont amené des perspectives très éclairantes, issues d’expériences personnelles et professionnelles, sur leurs sujets respectifs.

Pour terminer la journée en force, Jean-François Bertholet, consultant en développement organisationnel et collaborateur régulier chez Proaction international a conclu la journée avec énergie en discutant de ce qui nous attend demain, sur le marché du travail. Sans offrir une recette prémâchée, il a mis en lumière les grandes questions à se poser pour bien se préparer à être meilleur demain !

 

Ce fut une 4e édition d’une grande qualité entre autres grâce à nos partenaires, collaborateurs, conférenciers et participants exceptionnels ; merci d’avoir été des nôtres ! Au plaisir de renouveler l’expérience en aussi bonne compagnie.

-30-

Source : Émilie Couturier | info@sommetperformance.ca | 514-284-7447 poste 305

Qu’avez-vous appris chez Proaction International que vous n’avez pas appris ailleurs?

Apprendre ! Voilà l’un des plus grands défis et plaisirs tout au long de la vie, et ce autant de côté personnel que professionnel. Au travail, ces apprentissages se transforment en outils précieux au succès : l’innovation, le dépassement et la performance.

Chez Proaction International, nous avons imaginé une recette qui sort de l’ordinaire et permet à nos gens de s’épanouir ; l’apprentissage est l’une de nos priorités organisationnelles et fait partie intégrante du quotidien de chacun. Et, vous vous en doutez… en plus de développer nos employés personnellement et professionnellement, cette approche a un effet très bénéfique chez nos clients !

Pour suivre cette vision, nous vous présentons « Ce que j’ai appris chez Proaction International que je n’ai pas appris ailleurs » ; nos employés l’ont découvert chez nous et veulent le partager avec vous !

 

Pour en apprendre plus sur notre « recette », visitez notre page carrière :

http://www.proactioninternational.com/carrieres/

 

À propos de Proaction International

Proaction International est une entreprise de services-conseils dont l’objectif est d’améliorer la performance individuelle et organisationnelle avec une approche unique et axée sur l’évolution des compétences et des comportements de gestion. À travers le coaching, la formation, nos outils technologiques, nos indices de mesures des comportements; nous sommes en mesure de démontrer un retour sur investissement important pour nos clients. Résolument humaine, notre philosophie est éprouvée depuis 2004 auprès de plusieurs centaines d’entreprises et plusieurs milliers d’individus. Avec notre équipe chevronnée, nous complétons avec succès des projets d’optimisation au Canada, aux États-Unis, en France ainsi que dans plusieurs autres pays d’Europe et d’Asie. Comme le témoignent régulièrement nos clients, nous avons des gens passionnés et inspirants qui gagnent à être découverts.

Proaction International participera à la 19ème édition du Sirha 2019 à Lyon, en France

Événement phare de l’hôtellerie et de l’alimentation, le Sirha (Salon International de la Restauration et de l’Hôtellerie et de l’Alimentation) aura lieu du 26 au 30 janvier 2019 à Lyon-Eurexpo. À cette occasion, 2984 exposants et plus de 207 930 professionnels seront attendus.

Proaction International est fière de participer pour la première fois à cet événement mondial aux côtés de l’entreprise MTI Groupe, réseau indépendant français et européen de l’agro-alimentaire.

Venez rencontrer les membres de Proaction International au kiosque 2.1B52. L’équipe se fera un plaisir de discuter de ses activités avec vous autour de quelques bouchées et rafraîchissements.

Vous aurez aussi l’occasion de remporter une paire de billets pour notre événement phare en gestion et management; la 2ème édition du Sommet Performance qui aura lieu à Lyon le 6 juin 2019. Trois paires seront mises en jeu ! Venez tenter votre chance !

Pour plus d’information sur le Sommet Performance 2019, veuillez cliquez ici.

Joignez-vous à nous le lundi 28 janvier à partir de 18h pour partager un apéritif !

Informations pratiques :

  • Dates : du samedi 26 janvier au mercredi 30 janvier 2019
  • Horaires : de 09h à 18h
  • Lieu : Eurexpo – Entrée des visiteurs
  • Adresse : Boulevard  des Droits de l’Homme, 69500 Bron, FRANCE

Site web: https://www.sirha.com/fr

Image Sirha

Source image : Brochure du SIRHA 2019

Une 3e édition mémorable pour le Sommet Performance

COVER-PROACTION-2

Le 25 octobre dernier, près de 400 professionnels passionnés de gestion étaient rassemblés au Fairmont Le Reine-Elisabeth. Ce rendez-vous sur la performance est devenu un rituel annuel pour haut-dirigeants et décideurs. Le sujet de cette année, encore peu exploité et pourtant d’actualité, a permis d’approfondir la réflexion quant à l’avenir du rôle du gestionnaire en cette ère 4.0 : Le gestionnaire 4.0 n’est pas un robot.

Une ambiance électrisante s’est rapidement installée avec le charismatique Michel Coupal aux commandes comme maître de cérémonie. En première partie de la journée, Jean-Philippe Raiche, associé chez Proaction International, a bien mis la table en illustrant avec justesse la réalité des gestionnaires, l’importance d’être « musclé » et de porter le « bon habit ».

Sylvain Guimond a su inspirer par ses qualités humaines et sa simplicité désarmante. Celui qui a été consultant pour des personnalités et athlètes reconnus comme Tiger Woods a livré un témoignage qui a soulevé la foule. C’est Françoise Bertrand, gestionnaire émérite de haut niveau avec 40 ans d’expérience qui a clos la première partie en glissant au passage un mot sur le gestionnaire qui se bâtit à force d’expériences variées.

Ancrés dans la réalité, Carol Allain et Jean-François Bertholet ont pris le flambeau en deuxième partie en citant des études et statistiques qui font réfléchir sur la posture à adopter en lien avec notre environnement et les gens qui les composent, le tout livré avec une touche d’humour. Les deux présentations se sont soldées par des ovations.

Et, surprise ! Deux groupes de panels de discussion ont aussi participé à alimenter la discussion sur les approches à adopter et les outils à utiliser pour agir en leader 4.0.

 

Témoignages clients :

« Toujours aussi instructif et ressourçant »               |      « Inspirant, actuel et prometteur »

 

Ce fut une 3e édition mémorable grâce à nos partenaires, collaborateurs et participants exceptionnels; nous vous en remercions et avons hâte de renouveler ce rendez-vous en aussi bonne compagnie. Ensemble, bâtissons l’avenir.

« Le Sommet Performance 2018 fut un événement extrêmement bien réalisé par Proaction International. Des conférenciers motivants, un service impeccable et de belles rencontres avec des humains et non des robots. On se retrouve l’an prochain ! »

 Louis-Philippe Péloquin, président-directeur général, Sept24

 

Vous pouvez également télécharger le communiqué ici.

 

-30-

 

Source : Émilie Couturier | info@sommetperformance.ca | 514-284-7447 poste 305

Françoise Bertrand recevra le prix Réalisations Les Affaires du Réseau des femmes d’affaires du Québec

Le 7 novembre prochain, Françoise Bertrand, présidente du conseil d’administration de Proaction International, recevra le prestigieux prix Réalisations Les Affaires lors du 18e gala Prix Femmes d’affaires du Québec.

Françoise Bertrand, présidente du conseil d'administration de Proaction International

Françoise Bertrand, présidente du conseil d’administration de Proaction International

Après une carrière de 40 ans comme dirigeante d’entreprise, Françoise Bertrand consacre désormais son temps à une carrière d’administratrice de sociétés; depuis l’automne 2016 comme présidente du conseil d’administration de Proaction International, depuis le printemps 2017 à la tête du conseil d’administration de Via Rail, en plus d’être membre du conseil d’administration de Redevances aurifères Osisko. Elle est vice-présidente du Conseil des gouverneurs de l’Université Concordia, membre du conseil d’administration de l’Association canadienne pour les Nations unies et de l’Institut de recherche en politique publique.

Au cours de sa carrière, elle a occupé plusieurs postes de présidente et chef de direction notamment à la Fédération des chambres de commerce du Québec, au Conseil de la radiodiffusion et les télécommunications canadiennes (CRTC) et à la Société de radiodiffusion Télé-Québec.

Madame Bertrand a obtenu plusieurs distinctions pour reconnaître son leadership et son influence : Officier de l’Ordre du Canada, l’insigne de chevalier de l’Ordre National du Québec, Chevalier de la légion d’honneur du gouvernement français et un doctorat honoris causa de l’Université Concordia.

Cette reconnaissance s’ajoute ainsi à une feuille de route déjà remplie, mais représente beaucoup pour elle : « Les femmes doivent continuer de participer au milieu des affaires. Comment ? En étant elles-mêmes ! Et je souhaite que mon histoire et ma carrière puissent inspirer d’autres femmes à devenir des leaders et propulser les organisations », indique Françoise Bertrand.

Outre madame Bertrand, Proaction International tient à féliciter les 30 finalistes qui seront honorées le 7 novembre prochain. C’est avec joie que nous serons des vôtres pour lever notre chapeau à toutes ces entrepreneures, cadres, dirigeantes et professionnelles qui font rayonner et s’illustrent au Québec, au Canada et à l’international. Au plaisir de vous y voir !

—–

Le prix Réalisations du Réseau des Femmes d’affaires du Québec rend hommage à une Québécoise qui se démarque par sa carrière exceptionnelle, ses réalisations probantes, son audace et son rayonnement ici et à l’international.

-30-

L’évolution du gestionnaire à l’ère 4.0

Pour être compétitives, les entreprises manufacturières doivent emboiter le pas vers la technologie 4.0, véritable révolution industrielle. Avec l’évolution constante de notre environnement et de nos outils, les gestionnaires doivent eux aussi amener leurs compétences à un niveau supérieur.

Pour se démarquer et permettre à leurs équipes et organisations d’atteindre leur plein potentiel, les gestionnaires sont-ils prêts à passer au niveau 4.0 de leurs compétences ?
Voici 4 points clés pour comprendre l’évolution du rôle du gestionnaire à l’ère 4.0.

 

Les nouveaux modèles de gestion

Inévitablement, chaque révolution technologique a contribué à changer nos mentalités. Les employés des générations plus anciennes n’ont pas les mêmes valeurs que les plus jeunes qui incorporent le marché du travail. Pour avoir une organisation et des équipes de travail performantes, les dirigeants et gestionnaires doivent revoir leurs modèles de gestion pour être en mesure de mieux collaborer avec des équipes multigénérationnelles et profiter des atouts de chacun. Le gestionnaire qui sait mobiliser ses équipes est amené à adopter l’attitude du gestionnaire coach. Les machines sont des outils indispensables pour assurer la pérennité des entreprises et en même temps, nous ne pouvons pas remplacer les qualités humaines. Le développement des compétences humaines demeure au cœur de cette transformation digitale.

« Le gestionnaire d’aujourd’hui gère autant de main-d’œuvre, explique Antoine Drapeau-Perreault, associé chez Proaction International et conférencier au Sommet Performance : le gestionnaire 4.0 n’est pas un robot. Son défi demeure le même que celui du gestionnaire 3.0 mais avec plus de challenges à relever au point de vue technologique, il doit continuer à développer ses “softs skills”. Par exemple, une machine n’a pas la capacité d’inspirer ou de mobiliser les équipes de travail. »

Les employés d’aujourd’hui sont en quête de sens plus que jamais, surtout avec l’omniprésence des machines. Un leader 4.0 croit en ses collaborateurs et les aide à se développer. À la vitesse des changements technologiques, il est lui-même en perpétuelle évolution. Il a le courage de ses convictions et l’humilité d’admettre ses erreurs. Il inspire par sa transparence.

Voici quelques mots clés à changer au sein de nos organisations : « Remplaçons “incitatifs” par “reconnaissance”, “obéissance” par “mobilisation”, “contrôle” par “responsabilisation” », lance Jean-François Bertholet, spécialiste RH, qui sera également conférencier à la prochaine édition du Sommet Performance.

 

Complexification de l’écosystème

L’accès en temps réel à des bases d’information gargantuesques est une véritable révolution. On peut mieux analyser le travail des équipes, savoir à combien de pourcentage opère les machines, etc. Il est facile de s’étourdir dans un monde d’infobésité et perdre le fil sur les priorités. C’est important de s’assurer d’avoir une structure de gestion solide pour bien gérer toutes ces données. Le gestionnaire doit s’approprier les outils pour en tirer avantage et continuer de développer son savoir-être (compétences non techniques). C’est important d’être formé pour savoir cibler l’information pertinente (sens critique, résolution de problèmes complexes, etc.). Comment faire pour garder l’équilibre nécessaire pour bien gérer ?

La pleine conscience et l’intelligence émotionnelle sont des outils très efficaces à insérer dans notre quotidien, surtout à l’ère 4.0. Malgré nos horaires remplis et le tourbillon d’activités, il est important de prendre un temps d’arrêt pour souffler. Dans ces moments de pause, le gestionnaire apprend à être à l’écoute de soi. Nous ne pouvons pas gérer comme des machines. Une gestion humaine passe par la reconnaissance de ses émotions et de celles des autres, la connaissance de soi et des autres. C’est ainsi que nous pouvons apprendre à mieux travailler ensemble.

 

Pénurie de main-d’œuvre

Malgré l’automatisation de plusieurs processus, les individus demeurent le moteur de l’entreprise. L’esprit critique et la prise de décisions sont des compétences humaines que l’intelligence artificielle ne peut remplacer. Arrimer avec brio gestion humaine et utilisation des bons outils technologiques est selon Antoine Drapeau-Perreault l’équation idéale de la performance. La pénurie de main-d’œuvre actuelle demeure un enjeu important pour les organisations en cette ère technologique. Le taux de chômage est actuellement à 4,9 % au Québec et descendra encore. Des postes clés requièrent une main-d’œuvre spécialisée et les gestionnaires ont un rôle important à jouer pour retenir les employés.

Vous connaissez cette expression : « Les gens ne quittent pas une entreprise, mais un patron » ? La rétention du personnel passe par la mobilisation. Comment motiver ses équipes et les inspirer à s’impliquer ? Pour réussir une telle manœuvre, le gestionnaire doit passer maître dans l’art de transmettre une vision et des objectifs clairs et contribuer à transformer pas à pas la culture organisationnelle pour aller vers un modèle plus participatif qui utilise le plein potentiel des employés. Impliquer les employés dans le partage d’idées, de solutions, par exemple, aura un impact positif sur la mobilisation.

Lorsque chacun dans une organisation joue son rôle dans une vision collective pour atteindre un but commun, réaliser les objectifs en équipe est motivant et cette approche permet de créer un mouvement de performance au sein de l’entreprise beaucoup plus fort et solidifie le sentiment d’appartenance. Un élément qui contribue grandement à la rétention du personnel.

 

Arrimer usine 4.0 et gestionnaire 4.0

Le gestionnaire de demain doit être agile autant avec la gestion du personnel qu’avec les outils technologiques. C’est un atout incroyable d’avoir les capacités de calculer la performance de l’usine avec autant de données précises. Imaginez un gestionnaire qui utilise une application l’aidant à alléger ses tâches techniques et lui permettant ainsi de se libérer plus de temps pour innover ? L’outil UTrakk offre entre autres cette possibilité. Cette application permet de supporter les meilleurs comportements de gestion. L’application permet de planifier des rituels de rencontres, programmer les bonnes actions, gérer les écarts de performance pour saisir les opportunités.

Lorsque Proaction International, créateur de cette application technologique, implante un projet d’amélioration continue dans une entreprise, elle accompagne les gestionnaires à instaurer une nouvelle culture de performance par le biais de coachings. Offrir de la formation et des outils technologiques pour être plus performant n’est pas suffisant. Il importe de s’assurer d’accompagner les gestionnaires dans leur évolution et entraîner des employés clés qui pourront à leur tour coacher les équipes afin de perpétuer la démarche au-delà de la transition numérique.

 

Pour approfondir vos connaissances du Gestionnaire 4.0 et vous synchroniser avec les meilleures pratiques d’experts, assistez au Sommet Performance le 25 octobre prochain www.sommetperformance.ca

 

CONCEPT ROUGE

La 3e édition du Sommet Performance : le gestionnaire 4.0 n’est pas un robot

Le 25 octobre prochain, le Sommet Performance revient en force à Montréal, après avoir ravi dirigeants et managers en France et affiché salle comble lors de l’édition précédente au Québec. Ce rassemblement phare pour passionnés de gestion, qui se tiendra au Reine-Élizabeth, sera sous un thème bien ancré dans l’actualité: Le Gestionnaire 4.0 n’est pas un robot !

 

De gauche à droite : Sylvain Guimond, Jran-François Bertholet, Françoise Bertrand, Carol Allain, Hugo Brouillard (Bombardier) et Jean-Philippe Raiche.

De gauche à droite : Sylvain Guimond, Jean-François Bertholet, Françoise Bertrand, Carol Allain, Hugo Brouillard (Bombardier) et Jean-Philippe Raiche.

 

Nous connaissons l’importance d’effectuer le virage numérique dans notre monde en continuel changement. Mais une question est sur toutes les lèvres : « Avec cette transition digitale dans les entreprises, que deviendra l’humain ? » Les gestionnaires sont-ils prêts eux aussi à passer au niveau 4.0. de leurs compétences en management pour se démarquer ?

Selon plusieurs études et constats, l’humain n’a pas à craindre que la machine ne pulvérise sa place. En fait, son emploi est amené à se transformer. L’automation est vue par plusieurs leaders comme une opportunité de croissance pour les entreprises. L’humain demeure au cœur du marché du travail en tout ce qui a trait à sa « valeur ajoutée », c’est-à-dire les compétences comme la gestion de personnel, la prise de décision et la créativité en matière d’innovation.

Au fil des années, la technologie a évolué, mais les ressources humaines aussi! Ceci implique le besoin de revoir nos modèles de gestion pour intégrer dès maintenant les meilleures pratiques et développer les compétences s’y rattachant.

Au programme de cette journée complète de conférences avec la participation entre autres du conférencier international, Jean-François Bertholet, expert RH, et de Carol Allain, populaire auteur du livre le choc des générations :

  • Des conseils pratiques pour développer les compétences du gestionnaire du futur;
  • Des outils concrets pour créer une meilleure cohésion d’équipes multigénérationnelles;
  • Des stratégies pour bâtir des relations solides à l’ère 4.0.;
  • L’utilisation de l’intelligence émotionnelle dans un contexte hautement technologique;
  • Des solutions clés pour attirer et retenir une main-d’œuvre spécialisée;
  • Une étude de cas percutante de Bombardier, du réseautage pour échanger sur les meilleures pratiques;
  • Et plus.

Détails et billets à partir de 236$ disponibles dès maintenant : www.sommetperformance.ca

 

Pour information et entrevues : Émilie Couturier | info@sommetperformance.ca | 514-284-7447 poste 305

Proaction International réagit aux attaques contre Danielle McCann

Montréal, le 29 août 2018 – Proaction International réagit aux attaques contre Danielle McCann à l’effet qu’un contrat a été octroyé sans appel d’offre au moment où elle dirigeait un établissement de santé.

Les CSSS de la Pointe de l’Île, du Sud-Ouest de Verdun et de Cavendish ont été les premiers à prendre le taureau par les cornes et améliorer de façon significative les services à domiciles en 2013.

CSSS de la Pointe-de-l’Île

Le projet d’amélioration de la performance du Service des soins à domicile du CSSS de la Pointe de l’Île a permis des résultats exceptionnels. L’objectif de ce projet résidait principalement dans l’augmentation du nombre de patients traités par le Service de soins à domicile. « Des résultats extrêmement concluants. C’est comme si nous avions ajouté une trentaine d’infirmières et d’infirmiers sur le terrain, une différence énorme pour ce secteur de Montréal » – Denis Lefebvre, Président et chef de la direction de Proaction International.

L’amélioration fut également transposée du côté des travailleurs sociaux, des ergothérapeutes et physiothérapeutes, qui ont eux aussi réalisé une augmentation de leurs services offerts. Ces résultats combinés ont permis au CSSS de retrouver un équilibre budgétaire et à la population, de recevoir plus de visites à domicile chaque année.

La liste d’attente est passée de 1 296 usagers en attente à 532, une réduction de près de 60%. Le nombre d’interventions par jour pour les infirmières est passé de 5 à 9, une amélioration de 78%. Du côté des intervenants psychosociaux, ergothérapeutes et des physiothérapeutes, le nombre d’interventions moyen par jour est passé de 3 à 5, une amélioration de 88%. En plus de réduire sa liste d’attente et d’augmenter le nombre de visites aux usagers, le CSSS a réduit ses coûts de 1,3 million de dollars durant cette même période grâce (entre autres) à une réduction du temps supplémentaire et du recours aux agences privées.

De plus, les chiffres démontrent que la qualité ne s’est pas détériorée, mais bien au contraire améliorée, puisque les plaintes des usagers ont diminué de 47% pour cette même période. Le retour sur investissement pour les Québécois a été de plusieurs fois le coût du projet.

CSSS du Sud-Ouest de Verdun

Le CSSS, après le projet Proaction en 2013, a observé une augmentation des visites par intervenant de 2,2 à 3,8 visites par jour, tous secteurs confondus. Le CSSS a ainsi significativement augmenté l’accès à sa clientèle du Sud-Ouest de Verdun et ce, pour l’ensemble de l’offre de services, permettant de dépasser les objectifs nationaux et régionaux du ministère.

De plus, des économies annuelles et récurrentes de plus de 2 millions de dollars ont été obtenues. Un retour sur investissement de plus de 5 pour 1 pour les contribuables québécois.

Gré à gré et appels d’offres

Proaction International croit qu’une intégrité sans compromis est le fondement même de la confiance dans toutes relations d’affaires saines et à long terme et adopte cette ligne de pensée en tout temps. Étant donné l’urgence d’agir, grâce à la garantie de retour sur investissement et le caractère unique des projets de Proaction en santé, les premiers CSSS qui ont signé des contrats avec Proaction l’ont fait de gré à gré, dans le respect de la loi sur les contrats des organismes publics. Depuis, tous les CSSS ont utilisé le processus d’appel d’offres pour l’obtention d’un projet.

Proaction International

Chef de file dans la gestion de la performance, Proaction International est une société de services-conseils qui regroupe plusieurs filiales ayant toutes pour objectif d’améliorer la performance des individus et des organisations. Résolument humaine, la philosophie de Proaction International a été éprouvée depuis 2004 auprès de plusieurs centaines d’entreprises et plusieurs milliers d’individus, et ce, dans 16 pays. Source d’inspiration, bâtisseur de relations à long terme, employeur par excellence et symbole d’un idéal, Proaction International contribue à l’amélioration de l’économie dans le monde.

ANNONCE SPÉCIALE : BONIFICATION À LA PROGRAMMATION !  

ATELIERS SUPPLÉMENTAIRES – VISITES DE SMURFIT KAPPA SIEMCO POUR ÉCHANGER SUR LES MEILLEURES PRATIQUES

LOGO-SP-2018-FRANCE

Le 7 juin, en plus de profiter de conférences d’experts et de vous imprégner de concepts internationaux innovateurs, vous pourrez visiter dans le cadre du Sommet Performance à Nantes l’entreprise Smurfit Kappa Siemco, à Carquefou, un modèle de performance.

VISITE-SMURFIT-KAPPA

L’entreprise spécialisée dans la conception et fabrication d’emballages dans l’ensemble de la France et de l’Europe vous partagera sa démarche d’amélioration continue des compétences en gestion. Un succès sur le plan humain (mobilisation d’équipes) et financier qui vous inspirera avec ses exemples concrets !

Programmation complète adaptée à la réalité des hauts-dirigeants et encadrants !

Vous apprendrez :

Comment mobiliser vos employés ;

Comment bâtir la confiance de vos équipes ;

Comment arrimer savoir-faire et savoir-être pour vous démarquer ;

Une étude de cas de Savencia Alliance Océanne.

PLACES LIMITÉES ! DÉCOUVREZ LES DÉTAILS ET INSCRIVEZ VOS ÉQUIPES DE GESTION ICI

* Pour vous inscrire UNIQUEMENT à l’une des visites de Smurfit Kappa Siemco, présentées le 7 juin 2018 en fin de journée ou le 8 juin 2018 au matin, veuillez cliquer sur le lien suivant : https://visite-smurfit.eventbrite.ca