La prestigieuse bâtisse du Club St-Denis revit avec le Collège Proaction

Après 135 ans d’activité, le renommé Club St-Denis fermait ses portes il y a trois ans déjà. Loin d’être abandonnée, la bâtisse qui abritait les rendez-vous de l’élite d’affaires francophone accueille désormais le Collège Proaction.

Créé par les dirigeants de Proaction International, chef de file dans la gestion de la productivité, le Collège Proaction propose un programme d’enseignement de haut calibre dont l’objectif est de développer de futurs gestionnaires d’élite par le biais d’un enseignement essentiellement pratique.

La première cohorte qui débutera le 14 janvier prochain fera bénéficier ses étudiants d’une formation exclusive. Prodiguée par des professeurs d’expérience, la formation est unique en son genre. La théorie n’occupe que 20% du temps de classe, puisque les enseignants amènent plutôt les étudiants à maîtriser celle-ci, à se l’approprier et à l’appliquer. Les dirigeants du collège ont pour mission d’utiliser leurs outils et leur expertise afin de former de façon personnalisée chaque étudiant selon son parcours scolaire et professionnel. L’objectif principal est non pas de faire assimiler de la théorie de gestion aux étudiants mais plutôt d’unifier leurs connaissances personnelles à celles prodiguées par les enseignants du collège et mettre ce savoir en pratique. Le Collège Proaction permet ainsi aux participants de développer leurs capacités de leader à leur plein potentiel et d’améliorer rapidement leurs habiletés de gestion. En fait, le Collège Proaction est un simulateur de gestion.

À l’heure où l’on s’interroge sur les enjeux de la relève en gestion et son impact sur notre économie, le programme du Collège Proaction comble le vide laissé jusqu’alors par les institutions d’enseignement du Québec. Si les programmes scolaires offerts permettent de former des comptables, des infirmières des avocats ou encore des ingénieurs, aucun d’entre eux ne forme vraiment de superviseurs ou directeurs prêts à gérer nos entreprises québécoises. Le Collège Proaction assure la formation de gestionnaires de haut calibre pour palier à ce manque.